Comment bien choisir un cadenas de consignation

comment-bien-choisir-son-cadenas-de-consignation

Dans le milieu du travail, lorsqu’un matériel ou un équipement est en cours de maintenance, il est important de procéder à la consignation du matériel en question, ce qui permet de garantir la sécurité des travailleurs et des utilisateurs. Dans ce cadre, l’utilisateur dispose de plusieurs moyens de consignation, en particulier de cadenas de consignation et d’étiquettes. Comparés aux étiquettes classiques, les cadenas de consignation fournissent une sécurité optimale, car ils empêchent l’activation ou la désactivation accidentelle par un employé de la source d’alimentation de l’équipement consigné tant qu’un utilisateur travaille encore dessus.

Pour un maximum d’efficacité, le choix des cadenas de consignation doit être fait judicieusement, au regard de certains critères.

Les matériaux constitutifs

Le matériau est un des critères déterminants dans le choix d’un cadenas de consignation. En effet, en fonction du mode de fabrication d’un cadenas, ce dernier peut avoir des caractéristiques différentes, idéales pour un usage donné.

Les cadenas de consignation en aluminium ont l’avantage de résister à la corrosion. De plus, les cadenas en aluminium peuvent se décliner en différentes couleurs, ce qui permet d’identifier encore plus facilement les diverses consignations. Certains cadenas en aluminium ont la particularité de résister à des températures extrêmes (jusqu’à -50°C et + 170°C). Ces cadenas procurent l’avantage de convenir à plusieurs environnements différents.

 

Les modèles de cadenas en aluminium présentent à la fois légèreté et durabilité, tout en ayant la capacité de résister aux agressions climatiques et aux chutes. Tout comme les cadenas en acier, les cadenas aluminium résistent très bien à la traction, ce qui réduit les risques de rupture au cas où quelqu’un tenterait de rompre le cadenas.

Par ailleurs, on trouve également les cadenas composites, fabriqués à partir de mélange de polyester, de polycarbonate, de fibre de verre ou de minéraux. Légers et faciles à manipuler, les cadenas composites ne sont pas moins résistants. De plus, ils résistent bien à l’humidité, à la corrosion et aux UV, ce qui permet leur utilisation dans des milieux très spécifiques (usine de traitement chimique, industrie, etc…). De plus, les cadenas composites peuvent être munis d’étiquettes qui permettent leur distinction avec les cadenas classiques. Les étiquettes permettent aussi de concevoir des cadenas nominatifs, dans le cas où plusieurs personnes se chargent de la consignation de matériels.

 

Il existe également des cadenas en acier, qui offrent une meilleure protection contre les maniements abusifs. Le nombre de combinaisons de clés possibles est fonction de la dimension des cadenas, certains permettant d’obtenir plus de 1000 codes. Offrant une parfaite résistance à la corrosion, les cadenas en acier peuvent être revêtus de plastique de diverses couleurs. Ils ont aussi la spécificité de résister à des températures très hautes ou très basses.

Opter pour des cadenas facilement identifiables

Certains cadenas de consignation peuvent être livrés avec des étiquettes inscriptibles. Ainsi, les utilisateurs peuvent y marquer diverses informations, outre le nom de l’utilisateur, à l’aide de marqueur indélébile. Les étiquettes « danger » sont les plus couramment utilisées et sont généralement fournies avec le cadenas. Il existe aussi des étiquettes sur lesquelles sont affichés des numéros ou des références.

Par ailleurs, les cadenas de consignation peuvent être identifiables à l’aide d’étiquettes photos. Ainsi, pour des cadenas nominatifs, les utilisateurs peuvent utiliser des étiquettes avec les photos des employés titulaires du cadenas.

Des cadenas offrant sécurité et durabilité

Certains cadenas sont spécialement conçus pour résister à des tentatives d’ouverture forcée. Ils offrent une sécurité optimale et conviennent particulièrement lorsqu’ils doivent être installés dans des endroits à risque important de vol ou d’effraction. Toutefois, les cadenas de consignation ne sont généralement pas faits pour résister aux agressions physiques.

Les systèmes d’ouverture

Pour ouvrir les cadenas, plusieurs options sont possibles, comme les cadenas s’entrouvrant et les cadenas à clés passe-partout.

Les cadenas s’entrouvrant trouvent leur intérêt lorsqu’un même employé a en charge un certain nombre de cadenas pour une consignation. Le fait que tous ses cadenas aient le même cylindre facilite amplement la tâche de l’utilisateur, car il ne détiendra qu’une seule clé qui pourra ouvrir l’ensemble des cadenas dont il a la charge.

Il est plus pratique de doter chaque employé de séries de cadenas s’entrouvrant distinctes afin d’éviter qu’un employé n’ouvre accidentellement un cadenas autre que le sien. En outre, chez certaines marques, il est possible de commander le nombre précis de cadenas s’entrouvrant nécessaires.

 

Enfin, il y a les cadenas passe-partout, très pratiques dans le cas où un employé quitte le travail en oubliant d’ôter son cadenas. Grâce au principe des clés passe-partout, le responsable de la maintenance détenant le passe-partout peut se charger de retirer la consignation pour la mise en marche de l’équipement si besoin. Néanmoins, il est nécessaire de bien organiser les démarches de consignation dans ce cas, afin d’éviter tout risque d’accident.

Citant d’autres matériels de sécurité comme :

cadenas de sécurité à clé

cadenas de sécurité à clé

serrures pour casier

Lire aussi :

Serrure à code

Prolongez la durée de vie de votre serrure