Comment réduire les risques de cambriolage ?

cambriolage

Ces dernières années, on assiste à un boom des cambriolages, surtout durant les vacances. Les vols se multiplient et pour réduire le plus possible les risques, mieux vaut prendre toutes les précautions nécessaires pour dissuader ces gens peu scrupuleux. De nos jours, il existe différentes méthodes efficaces qui pourront vous aider.

 Les précautions de base à faire en famille

Dans la plupart des cas, une personne devient cambrioleur ou voleur suite à une opportunité qu’il ne peut pas refuser. Ainsi, la première chose que les membres de la famille doivent faire est de justement éviter de donner des opportunités à ces personnes, car la grande majorité des vols est due à la négligence des victimes. En ce sens, restez vigilant même lorsque vous êtes à la maison. Par exemple, ne laissez pas traîner le sac à main à un emplacement bien visible depuis la fenêtre grande ouverte, fermez portes et fenêtres lorsque vous faites votre sieste, changez la serrure si vous perdez vos clés … Ces faits sont ce qu’on appelle des opportunités pour les voleurs. Il faut noter que face à une opportunité, un cambrioleur mettra pas plus de 3 minutes pour agir ce qui ne vous donnera pas le temps de le reconnaître ou même de le voir.

Par conséquent, il est important de ranger vos objets de valeurs en lieu sûr. On cite parmi ces objets les passeports, les bijoux de famille, les documents importants, … Installer un coffre-fort est une idée intéressante à condition que vous restiez très discret quant à son existence.

Lorsque vous aurez minimisé les opportunités de cambriolages, pensez maintenant à mieux sécuriser votre maison, car les cambrioleurs professionnels qui ont des cibles précises en tête, trouveront toujours des moyens pour entrer chez vous.

Ce qu’il faut faire pour se protéger des cambrioleurs professionnels

Un cambrioleur professionnel ne se contentera pas d’une opportunité. En tant que professionnel, il a une idée très précise de ce qui l’intéresse chez vous et avant d’agir, il va mener sa petite enquête sur les habitudes de la famille, essayer de trouver le moyen d’entrer légalement chez vous afin d’établir un plan précis, connaître les différents systèmes de sécurité que vous utilisez, … De ce fait, il faut toujours se méfier des étrangers et ne pas les laisser entrer chez vous sans raison valable et prouvée. Pour vous protéger de cette seconde catégorie de voleurs, voici ce que vous devez faire.

Dissuader les voleurs

Pour dissuader un cambrioleur, il faut lui rendre la tâche difficile. Outre les précautions de base, vous devez donc équiper votre propriété de toutes les installations susceptibles de le décourager ou du moins compliquer sa tâche.

–          La clôture :

Pensez à clôturer votre jardin avec une haie dense ou piquante ou encore un grillage solide qui est à la fois sécurisant et abordable.

–          Le judas et l’entrebâilleur :

Si vous vivez en appartement, il faut installer un entrebâilleur à votre porte ainsi qu’un judas pour voir qui a frappé.

–          Portail et portillon :

En ce qui concerne le portail et le portillon, il est conseillé d’opter pour les modèles motorisés ou qui ferment à clé.

–          Les clés :

Si vous venez d’emménager dans votre maison ou dans un nouvel appartement, pensez à immédiatement remplacer les serrures. Pour plus de sécurité, pensez à choisir des serrures accompagnées de clés difficilement falsifiables ou mieux encore, pensez à des systèmes de contrôle d’accès biométrique. Quel est leur intérêt ? Ces systèmes enregistrent les doigts de plusieurs personnes et empêchent l’ouverture de l’issue lorsque le système détecte une empreinte non reconnue. Il faut savoir que 4 % des vols se font grâce à l’usage de fausses clés d’où l’intérêt de choisir des clés que l’on ne peut pas copier facilement.

–          Abri de jardin :

Evitez de laisser traîner vos outils dans le jardin et pensez à bien refermer l’abri de jardin pour ne pas donner aux voleurs accès à des outils qui les aideront grandement.

–          Eclairage :

Optez pour des systèmes d’éclairages dotés de capteurs de présence. Cela fera fuir les voleurs étant donné que la lumière s’allumera automatiquement dès qu’elle percevra des mouvements louches. De même, pendant la nuit ou lorsque vous partez en vacances, veillez à laisser une lumière intérieure allumée pour faire croire aux cambrioleurs que la maison n’est pas vide. Dans le même esprit, pensez à garder la radio ou la télévision allumée et surtout, reliez-les à un programmateur. Vous pouvez également penser à des volets motorisés et avoir une commande programmable à confier à vos voisins lorsque vous partez en vacances. Si vous avez pleinement confiance en eux, demandez-leur gentiment s’ils peuvent passer de temps à autre pour vérifier la fermeture des ouvertures de la maison et vider votre boîte aux lettres pour que les cambrioleurs ne puissent pas se servir de vos courriers pour dénicher plus d’informations vous concernant.

–          Opération « Tranquillité vacances » :

Lorsque vous êtes fin prêt à partir en vacances, pensez à signaler votre absence à la police ou à la gendarmerie pour que des rondes soient faites aux alentours de votre maison. Ces opérations sont faites dans le cadre du programme « Tranquillité vacances ».

Installer des systèmes complexes pour retarder leur entrée dans le logement

Retarder le cambrioleur vous donnera le temps d’alerter la police au plus vite. Ainsi, pensez à renforcer toutes les issues de la maison, car il convient de noter qu’environ 75 % des effractions concernent les portes et fenêtres.

–          En ce qui concerne la porte :

Puisque c’est l’ouverture principale qui mène dans votre maison, pensez à la fermer à double tour même quand vous êtes chez vous. Il faut aussi que la porte extérieure soit équipée d’un système de protection fiable et homogène. Ainsi, il est recommandé de disposer d’au moins 3 points de fermeture pour renforcer la protection. Il faut aussi avoir une suite logique dans vos idées. Par exemple, si vous achetez une porte blindée qui s’ouvre facilement, ce n’est pas la peine d’investir là-dedans. Aussi, pensez à des ferrures de condamnation robustes et évitez d’installer des serrures proéminentes sur la face extérieure de la porte. Enfin, n’oubliez pas d’installer une porte intérieure menant au garage ou de renforcer la porte du garage si vous ne souhaitez pas encore investir dans cet équipement. Dans le cas contraire, sachez que différents modèles s’offrent à vous qui varient selon leurs matériaux. Certains sont en aluminium alors que d’autres sont en acier ou en bois.

–          En ce qui concerne les fenêtres :

La fenêtre est une ouverture très appréciée par de nombreux cambrioleurs. Il est donc important de la renforcer sans pour autant vous cloitrer chez vous. Pour ce faire, pensez à un double vitrage feuilleté connu pour être un retardateur d’effraction. La fermeture à clé est aussi une bonne option à une seule condition : que vous enleviez systématiquement la clé de la serrure. Les barreaux de sécurité et grilles repliables sont également efficaces et si vous avez les moyens, placez des capteurs sur le vitrage pour déclencher l’alarme au moindre choc. Ce système est efficace, mais pas toujours facile à vivre lorsqu’on a un chat qui aime sauter au bord de la fenêtre ou des enfants qui jouent au ballon près des fenêtres. Si vous devez vous absenter pour plusieurs jours, les volets sont fortement recommandés. Toutefois, pour qu’ils soient efficaces, bannissez les volets en PVC qui sont bien isolants, mais ne sont pas à la hauteur face aux voleurs. Le mieux est donc de toujours installer un verrou avec le volet ou si possible, un système d’alarme intégré au tablier.

–          En ce qui concerne les systèmes d’alarme :

Ils sont fortement recommandés surtout si malgré tous vos efforts, vous vous êtes quand même faits cambrioler. De nos jours, il est possible de trouver une grande variété de systèmes d’alarmes sur le marché en partant des plus basiques aux plus complexes. Parmi les principaux composants de ces matériels, il y a le capteur. Il faut veiller à ce qu’il couvre toutes les issues possibles de la maison et qu’il soit relié à une agence de surveillance, à vos voisins ou même à votre téléphone. Cela vous permettra d’agir en urgence dès que l’alarme sonnera. Si vous êtes convaincu que c’est la solution qu’il vous faut, prenez le temps de bien comparer les offres et surtout, adressez-vous à un distributeur agréé et expérimenté dans le domaine.

Penser à des systèmes certifiés

Trouver des équipements de sécurité pour la maison est aujourd’hui chose facile, toutefois il est recommandé d’en acheter auprès de vendeurs agréés et de n’acheter que des produits certifiés pour leur fiabilité et leur qualité. En effet, ces produits ont été testés et sont conformes aux normes ce qui signifie que votre sécurité sera mieux assurée en les utilisant.

Si vous ne savez pas distinguer les produits normalisés de ceux qui ne le sont pas, voici les normes que vous devez essayer de voir sur les emballages.

–          La certification A2P : elle concerne les serrures de bâtiment, les blocs-portes, les coffres-forts et les fermetures de bâtiment. Généralement, cette norme s’accompagne de lettres et de chiffres pour indiquer le niveau de sécurité proposé.

–          La norme NF A2P se charge de détecter les intrusions suspectes. Des chiffres y sont également rattachés pour déterminer le niveau de sécurité.